Une question sur ce lot ?

vente

sam. 19 septembre à 14h00

expo

vend. 18 : 10h-12h / 14h30-18h
sam. 19 : 9h-11h

Lot n°31

[AVIATION] - GARROS (Roland) - 1888-1918 - Ensemble de 3 lettres autographes signées et d'1 bristol autographe signé adressés au député Lucien Millevoye - 3 pages sur 2 feuillets In-4°, papier à en-tête monogrammé - " 31 oct. 1911 Monsieur, J'ai été très touché de la grande bienveillance avec laquelle vous avez accueilli mon idée de créer une école modèle d'aviation et une société destinée à défendre comme un patrimoine national, et à augmenter par tous les moyens, l'avance de notre pays sur les autres dans la conquête de l'air. Je désirerais vous soumettre l'ébauche d'un plan [] Veuillez croire, Monsieur, à mes sentiments très respectueux. " - A l'encre noire bien lisible, trace de pliure et traces d'épingles - 4 pages sur 2 feuillets In-4°, papier à en-tête monogrammé - " 22 nov. 1911. Cher monsieur, Je vous prie d'excuser mon retard à vous donner de mes nouvelles. [] Je suis obligé, j'en suis désolé, de partir pour l'Amérique sous peu et de renoncer au projet que vous avez accueilli avec un si bienveillant intérêt. Je vous envoie cependant qq. notes sur mon idée [] Si j'apprends un jour au fond de l'exil que l'effort a été tenté ici, avec le succès que j'espère, peu importe par qui et comment : ce sera une joie pour moi. [] - A l'encre noire bien lisible, trace de pliure et traces d'épingles - 2 pages sur 2 feuillets In-4°, papier à en-tête de l'hôtel Negresco à Nice - " 8 fév. 1913. Cher Monsieur Millevoye, Je suis partie brusquement sans vous remercier de l'article découpé que vous m'avez si aimablement envoyé et qui m'a fait applaudir des deux mains. Notre aviation traverse une crise qui m'inquiète bien. C'est l'inévitable résultat de l'absence de méthode et de fermeté dans l'organisation et surtout de l'incompétence générale, contre laquelle une infime minorité est impuissante [] " - Écriture à l'encre bleu bien lisible, 1 trace de pliure - On y joint : 1 bristol autographe signé - " Voeux très respectueux. " - Très bon état de l'ensemble.
Provenance : Famille du député Lucien Millevoye (1850-1918).

Adjugé 1 800 € marteau