Une question sur ce lot ?

vente

sam. 18 janvier à 14h00

expo

Jeu. 16 : 10h-12h/14h30-18h
Vend. 17 : 10h-12h/14h30-18h
Sam. 18 : 9h-11h

Lot n°21

[CRENNE (Hélisenne de)] - Les Angoysses douloureuses qui procedent damours - Sans lieu ; Sans nom, sans date [Lyon ; Denys de Harsy, vers 1539] - 3 parties en 1 volume In-8° de 176 feuillets : 1ère partie de 64 feuillets signés A-A7-HH-8, 2ème partie de 71 feuillets signés A-A8-I-I7 ; 3ème partie de 34 feuillets signés AAA8-EEE2, cahier final de 8 feuillets signés a-a8 - 1 auréole en bas de page d'environ 7 feuillets - Avec le cahier final de 8 feuillets - paru à part, semble-t-il - contenant l'Ample narration faicte par Quezinstra en regardant la mort de son compaignon Quenelio - 62 bois gravés in texte et la marque typographique de Denys de Harsy répétée sur chacun des 3 titres - Reliure XVIIIème siècle basane havane mouchetée (mors frottés avec début de fente pour le 1er et trou de ver au 2nd) - Dos à nerfs orné de caissons avec aigles dorés (trous au dernier caisson) - Pièce de titre maroquin rouge - Tranches rouges mouchetées - Ex-libris gravé et armorié : A. Brölemann au 1er contre plat - Bel exemplaire, bien complet.
Références : Gültlingen, IV, 152, n°185 - Baudrier, Suppl. I, 2 - C. de Buzon et W. Kemp, " Interventions lyonnaises sur un texte parisien... ", in M. Clément et J. Incardona (dir.), L'Émergence littéraire des femmes à Lyon à la Renaissance, Saint-Étienne, 2008, pp. 179-196.
Les Angoisses douloureuses est l'oeuvre de Marguerite Briet (1510-1560 ?), épouse de Philippe Fournet, seigneur de Crenne, femme érudite d'origine picarde qui y raconte les déconvenues de sa vie amoureuse, les joies de l'amour clandestin et " exhorte toutes personnes à ne suyvre folle amours ". 1ère édition lyonnaise, très rare, de ce roman autobiographique considéré comme le premier roman sentimental français. Elle suit de peu l'édition originale, parue à Paris en 1538.

Adjugé 17 865,45 € frais compris